Pierre-Auguste Renoir

(Limoges 1841 — Cagnes-sur-Mer 1919)

Né à Limoges, Pierre-Auguste Renoir étudie la peinture à Paris et y rencontre Sisley, Bazille, Monet, Whistler et Pissarro. Il est admis au Salon à partir de 1868. En 1873, il participe au Salon des Refusés, et à partir de 1874, à 4 des 8 expositions impressionnistes.
C’est au château de Wargemont, à Derchigny-Graincourt, que le peintre est accueilli à partir de 1879, par Marguerite et Paul Bérard.
Il y peint Paysage, Wargemont (1879), Jardin de roses à Wargemont (1879), Roses de Wargemont (1885), Enfants, l’après midi, à Wargemont (1884).
De Berneval, il veut retenir la lumière jouant dans les arbres et sur le toit de chaume des maisons [Chaumières aux environs de Berneval (1897, Château-Musée de Dieppe)], mais aussi dépeindre les villas nichées dans la verdure du Petit Berneval [Vue de la côte près de Wargemont (1880)] et les Falaises à Berneval (1879). Sur les galets, il esquisse un Homme assis sur la plage de Berneval (1898) et des jeunes filles [Sur la plage à Berneval (1892)]. Mais ce sont sans doute ses Pêcheuses de moules à Berneval (1879) qui sont les plus connues, pour un thème qu’il reprend dans La cueillette des moules (1879), où l’on voit les pêcheurs remonter de la plage. On lui doit également des scènes familiales, telles Petit déjeuner à Berneval (1898) et Dans la campagne à Berneval (1898) où l’on reconnaît Jean et Pierre Renoir en compagnie de Julie Manet, fille de Berthe Morisot et d’Eugène Manet.

(Texte : Dominique Corrieu-Chapotard)

| Designed by: seo company | Thanks to seo services, seo company and seo company